Mike : Les gènes de la famille (6)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Amateur

Mike : Les gènes de la famille (6)Chapitre 6 : Nath rejoint mon Harem.Les mains de Nath descendent vers mon entrejambe mais je l’arrête et :- Attend Nath, je veux que tu garde un merveilleux souvenir de ta première fois. Alors permet-moi de prendre le contrôle pendant un certain temps.Elle gémit un peu tristement mais donne son accord en retirant ses mains de ma ceinture.Lentement, je déboutonne un par un les boutons de son chemisier, embrassant chaque partie de peau qui apparait. Nath soupire quand j’ouvre complètement le chemisier et que je lui retire.Heureusement, son soutien-gorge de dentelle à un crochet devant que je fais sauter de 2 doigts et je laisse ma langue glisser dans la vallée entre ses seins. Nath gémit de plaisir comme je la lèche tout en gardant ses seins dans la paume de mes mains. Je passe mes mains sous ses seins et je les masse doucement ce qui semble lui plaire car elle met ses doigts dans mes cheveux en disant :- Huumm… Mike, c’est bon, je me sens bieeeen…Mes doigts dévient sur ses mamelons qui me surprennent par leur longueur. Un bon cm et ils semblent encore grandir et durcir !Assis je la regarde plusieurs secondes, l’air admiratif et je lui dis :- mon Dieu, Nath, tes seins sont parfaits !Doucement je tourne 2 doigts autour de ses mamelons avec une légère pression et elle se tortille à ce contact.- Mes seins sont trop petits ! Ils sont loin d’être parfait, Mike…- Tu te trompe, Nath et si quelqu’un t’a dit ça c’est un imbécile ! Je l’admire à nouveau avant de continuer,- Tes seins sont parfaits. Juste la bonne taille pour ton corps, deux beaux pamplemousses roses bien ferme et tes mamelons sont terriblement excitants !Ensuite, je me penche et j’embrasse avec de multiples baisers le tour de son sein droit avant de glisser dans la vallée intermédiaire et je fais de même sur le sein gauche. Je fais attention de ne pas toucher a ses tétons bien hérissés. Après l’avoir taquinée quelques instants de mes lèvres et de ma langue je prends soudainement dans ma bouche un téton et l’autre avec ma main. Je suce, je tire, je pince et les actions combinées la font crier :- OH Ouiiiii, Mike, c’est bonnnn…! Oui, suce mon téton, oh la vache, ouiiiii…. Huumm…. Je passe d’un mamelon à l’autre en suçant et en aspirant fortement et Nath gémit :- Salaud, tu sais y faire ! Ouiiiii… j’aime ça ! Je continu à l’exciter tandis que mes mains s’occupent à défaire son jeans et le retirer de ses jambes minces et sexy.Lentement je glisse ma langue vers le bas de son corps, m’arrête sur son nombril sur lequel je donne quelques pichenettes ave le bout de ma langue ce qui provoque des frissons sur son corps. – Houlala…. Mike, s’il te plait, tu me rends dingue rien qu’avec tes baisers ! Mais je veux jouir avec ta pine ! Viens Mike.Ignorant ses prières, je descends sur sa culotte noire en dentelle et je dépose un baiser appuyé sur la fente de sa chatte. Elle réitère sa demande :- Oh Mike, j’ai besoin de sentir ta bite à l’intérieur de moi ! S’il te plait, arrêter de m’exciter et fais-le !Je tire alors sa culotte vers ses chevilles et c’est elle-même qui réussi à coups de pied de la faire tomber par terre. Mes lèvres se portent instantanément sur un beau clitoris qui pointe dans le haut de ses lèvres vaginales écartées comme des pétales de rose. Je l’embrasse du bout des lèvres, je tourne autour et glisse dans le sillon humide juste à coté que j’ investi de ma langue. je descend lentement, la langue vibrante, cette crevasse onctueuse. Ses gémissements montent d’un cran en tonalité quand j’atteins l’espace entre son entaille et son trou du cul sur lequel je fais un petit suçon. Je remonte du coté opposé à la descente pour me retrouver a nouveau sur son beau clitoris. Nath respire de plus en plus fort et ses jambes tremblent quand elle m’att**** par la nuque. Mes lèvres reprennent le petit bouton et je l’aspire tout en pressant ma langue dessus. Ce n’est pas fait pour atténuer ses gémissements qui montent crescendo quand j’écarte ses lèvres vaginales pour plonger ma langue dans sa chatte tout en titillant son clito avec le bout de mon nez.- Oooooooooohhhh mon Dieu, Mike ! Que c’est booooonnnnn !Et elle enroule ses cuisses autour de ma tète. Ma langue bien tendue, je laboure cette terre vierge en l’enfonçant le plus loin possible tout en parcourant toute la longueur de cette fente qui s’ élargie sous ma pression, mais aussi sous son plaisir qui s’accentue. Les gémissements deviennent des râles et ses cuisses enserrent de plus en plus ma tête. Je ratt**** son clitoris que je sais maintenant très réceptif et je le suce vigoureusement.- OH putain Ouiiiii ! Suce mon clito, oh Dieu… vas-yyyyyyyyy, plus fort ! Bien sur je répond à sa demande et en même temps j’enfonce mon pouce dans l’ouverture et mes doigts se pose sur sa rosace étoilé.Le corps arqué elle crie : – Mike ! Je jouis, je jouiiiisssssss, oh mon Dieu, Mike, n’arrête surtout pas c’est…Elle ne dit rien de plus mais elle frotte frénétiquement sa chatte et au point culminant de son orgasme elle tombe en arrière sur le lit. Je ne lâche pas pour autant sa chatte dégoulinante de jus et j’augmente mon aspiration sur son clito pour finir par le mordre tout en entrant un doigt dans son petit trou du cul.Son orgasme repart aussitôt et rugit comme une lionne :- RRRHHHOOOOOOOO… OOOOHHHHH CA RECOMMENCE ! Je jouiiiisssssss encore !Une fois remise de son orgasme, Nath me regarde avec amour et me demande doucement :- baise-moi, Mike, s’il te plait baise-moi maintenant et fais moi femme ! Ta femme ! Ta putain, ta maitresse, ce que tu veux… mais femme !J’arrache ma chemise pendant que Nath s’occupe de mon short et je me glisse entre ses cuisses en me penchant pour l’embrasser passionnément. Nath atteint mon entrejambe pour saisir ma bite tout en sondant ma bouche frénétiquement de sa petite langue.Elle frotte ma bite le long de son ouverture plusieurs fois avant qu’elle appuie mon gland juste sur l’ouverture béante de sa chatte.- Vas-y, enfonce toi, déchire mon hymen, Je veux sentir ta grosse queue forcer mes chairs et pénétrer tout au fond de moi ! N’hésite pas ! Je suis prête à te recevoir.Mes hanches avancent, mon gland pénètre cette chatte inviolée et quand je bute contre la barrière, elle dit haletante ;- Oooohhhh, allez ! Baise-moi ! Je me retire légèrement, je pose mes lèvres sur les siennes et je m’enfonce d’un coup de plus de 12 cm !- Aiiiiiiiillllleeeeeeeeeeeyyyyy !! crie Nath au moment ou ma bite prend sa virginité canlı bahis et quelle s’enfonce dans l’étroit conduit.Après une pause pendant quelques instants afin de lui permettre de récupérer du choc de ma perforation, je commence lentement à baiser son conduit très serré en restant pour l’instant sur 10 à12 cm de profondeur. – Waouh, putain t’es gros ! Ouuuuhhhh… grince telle lors de mes premiers vas et viens.Progressivement la douleur s’atténue et c’est maintenant des doux gémissements qui sortent de sa bouche- Oh oui, baise-moi Mike, ça va, je te sens si bien, ouiiiiii…c’est booon, oh oui mon Dieu, qu’est ce que c’est boooonnnn…Bientôt ma queue glisse entièrement dans son tunnel d’amour humide à souhait et elle me fixe dans les yeux pendant que je laboure profondément sa chatte brulante. Moins de cinq minutes sont passées que je sens sa chatte serrer ma queue et qu’elle crie :- Mon dieu ! Je jouis, je jouiiiiis sur ta grosse bite Mike, ta queue me fait de nouveau jouiiirrrr…Son corps était secoué de violents spasmes et à l’apogée de son orgasme elle retombe toute molle sur le lit, haletante, mon pieu toujours en train d’aller et venir profondément dans son vagin défloré.Quelques secondes plus tard elle m’att**** par les épaules et m’étouffe de baisers légers tout en serrant ma bite avec ses muscles vaginaux en me disant :- Oh Mike, c’est incroyable ! Je n’ai jamais pensé que cela pourrait être si bon ! Ooooooh, j’adore ta bite toujours en mouvement à l’intérieur de moiJe ralenti mon rythme et rapidement, elle dit: – Ah, non, s’il te plait, n’arrête pas!- Je ne t’ai pas fait trop mal ?- Eh bien, tu es vraiment gros et ça m’a fait mal comme l’enfer quand tu as pénétré et j’avais l’impression que tu me déchirais non seulement ma membrane mais aussi mon vagin. Mais je m’attendais à ça et je voulais que tu me prennes ma virginité !Puis doucement je me suis senti si bien que je ne voulais plus que ça s’arrête. Et c’est moi qui est lâché prise la première.Elle m’embrasse à nouveau et je commence à augmenter la force de mes poussées. – OH ça alors, tu me remplis complètement avec ta bite ! ATTEND ! Je veux te baiser! Je veux le top de la baise !La tenant serrée contre moi je roule sur le coté pour la mettre au dessus de moiNath se renfonce ma bite bien au fond de son vagin avant de ronronner :- Oh mon Dieu j’aime te sentir, tu vas bien au fond de moi ! C’est vachement bon de se sentir remplie par une belle bite comme la tienne ! je la sens même qui remonte dans le col de mon utérus ! Putain qu’elle bite tu as !Elle commence à branler sa chatte avec ma bite, en se déplaçant sur plus de la moitié de sa longueur et après plusieurs allers-retours :- Il faut que je vois ça !Elle penche sa tête vers le bas de mon corps et regarde en levant lentement sa chatte et arrivé au gland elle renfile tout aussi lentement ma bite dans son tunnel :- Putain de merde, ta bite est vraiment énorme ! Elle se relève encore et halète ;- mon Dieu, comment ce pieu magnifique peut entrer dans ma petite chatte ? Il est si grand et si gros ! Mais mon vagin s’adapte parfaitement à lui et je sens qu’il se plait à l’intérieur de moi !Elle se baise toute seule en gémissant puis elle se penche pour m’embrasser en disant :- Tu sens qu’elle est faite pour moi, et moi pour toi ! Nos deux sexes sont vraiment faits l’un pour l’autre et ils s’ajustent merveilleusement. J’adore comment ta bite se loge à l’intérieur de moi !Je lui prends le menton entre le pouce et l’index afin qu’elle me regarde et je lui dis :- Tu ne savais pas encore où chercher mais quand je te regarde je vois maintenant une femme de toute beauté !Mes mains reprennent en coupe ses seins insolents qui me nargues et je les presse l’un contre l’autre, ce qui refait gémir Nath.Le cul de Nath commence à monter et descendre sur ma bite de plus en plus vite puis, elle s’arrête ma queue enfoncée entièrement dans son vagin.Profitant de l’accalmie je reprends en bouche ses tétons tout durs pour les sucer en aspirant légèrement.- Oh oui, suce mes seins ! Oh que j’aime me faire sucer mes seins ! Mes bouts sont hypersensiblesPuis elle s’arrête de parler et se concentre sur ma bite dans son vagin. Elle avance et recule son pubis, elle entame un mouvement de rotation sur mon pieu, elle recule. On dirait qu’elle veut sentir chaque partie de ce phallus qui écartèle sa vulve !Je déplace mes mains sur ses fesses mais ;- Non, ne fais pas ça ! Laisse-moi le contrôle de ta bite avec ma chatte.Rapidement, j’enlève mes mains et les remet sur sa poitrine et elle gémit à mon contact. Nath contrôle chaque mouvement de notre accouplement, elle varie la profondeur, la vitesse et la force de notre acte d’amour. Moi par contre je sens que je ne vais pas résister longtemps à ses massages ! Alors je suce plus fort le mamelon gauche et mes doigts pincent et tirent son téton droit.En quelques secondes Nath s’est écrié :- Ooooh…je vais…! Ouiiiii, oh merde, merde, je jouiiiiiiiss, mon Dieu, je jouiiiiss enccoooreee !Et sous sa jouissance j’éjacule puissamment au fond de sa chatte remplie de spasmes erratiques – Oh MIKE ! Oui, remplis-moi avec ton sperme ! Oh mon Dieu, c’est si bon, oh… oh… quelle baise… OOOOh… quelle baise… oh mon dieuuu… c’est si boooonnnn !Et elle prend mes lèvres pour un baiser hallucinant pour son jeune âge.Quelques minutes plus tard, sa chatte s’étant calmée autour de mon pénis toujours en elle, elle se retire lentement et constatant que ma queue est encore en forme, elle se tourne, me présente son cul magnifique, tourne la tête, me regarde et dit :- Mike… tu veux me prendre en levrette… j’ai envie de la sentir encore. Mais soit doux, ta bite va déjà assez loin en position normale.Tu parles que je suis d’accord ! Je me positionne entre ses fesses et je lui dis :- Écartes bien tes fesses ma jolie ! Je vais de faire plaisir ! Nath, des 2 mains écarte ses belles fesses luisantes de mouille et de cyprine légèrement rosée par sa défloration et je vois très bien sa grotte, grande ouverte prête à recevoir ma queue qui redevient très dure par cette vision.D’une seule poussée, je l’empale sur mon pieu en la prenant par les hanches.- Oh oui, c’est ce que je voulais !Je commence à la baiser doucement sans aller trop loin et elle reprend ses gémissements :- Merde, ma sœur avait raison quand elle m’a dit que c’est sa position préférée ! Oh Dieu, je sens encore mieux ta grosse bite et ton gland qui frotte je ne sais quoi mais, putain que c’est bahis siteleri bon ! Vas-y tu peux y aller. Baise-moi fort maintenant.Je me déchaine dans sa chatte et Nath fait de même avec son cul qui vient claquer contre mon pubis.Je m’arrête de bouger et c’est-elle qui branle ma bite.Dans son excitation elle se retire trop et ma bite sort de sa chatte. Elle me l’att**** en passant sa main entre ses cuisse et la repositionne et elle se fige d’un seul coup !- Oooohhhh, Mon gland à glissé et il est entré de 3 cm dans son petit trou plissé juste au dessus de sa chatte !Nous ne bougeons ni l’un ni l’autre pendant quelques secondes puis je commence à me retirer de cet anneau qui enserre fortement ma bite.- non ! Ne bouge pas ! Oh mon Dieu ça fait mal ! Après plusieurs respirations profondes, elle pousse un doux gémissement en commençant à s’enfoncer ma bite dans son trou du cul. – Ooooooooh ta bite est énorme ! Putain c’est gros ! Je la sens passer mais elle rentre ! Incroyable ! Mike ! Tu me l’a mets dans le cul ! Elle tremble des fesses, elle grogne de souffrance mais elle s’enfonce complètement et mes couilles viennent frapper sa chatte !- OH MON DIEU ! Tu vas m’ouvrir en deux ! Oh Dieu, c’est si chaud ! Mike, tu es dedans entièrement ? J’ai l’impression que tu remplis mon ventre ! Attend encore un peu… voila… comme ça… doucement……- Vas-y maintenant ! Encule-moi ! Prends-moi le cul ! Et fais-moi de nouveau jouiiiir !Je réponds volontiers à sa demande. Je démarre doucement en enfonçant profondément, à chaque fois, mon pal dans son cul et Nath gémit maintenant de plaisir à chaque poussée.Son petit trou du cul, bien que pouvant accueillir ma bite, est extrêmement serré autour de ma queue et son tunnel sombre masse toute la longueur de ma bite qui ne va pas résister longtemps à cette pression. – Oh putain, Nath, tu vas encore me faire jouir, petite salope !- Oui, fait-le ! Remplis mon cul de ton sperme chaud comme tu as remplis ma chatte !Et c’est elle qui accélère les pénétrations ! Putain elle en veut !- Mike, j’y suis presque… Mike ! Jouis avec moi, sperme dans mon cul… Ooooooh baise-moi… ouuiiiii, je jouiiiiiiiss…. AAAAhhhh….Moi aussi je grogne quand je lâche mon sperme et le propulse hors de mon gland en l’envoyant profondément dans ses entrailles. Nath est tombé vers l’avant sur son visage et ma bite au fond de son cul, tir coup après coups son jus brulant dans ses intestins malmenés.Écrasé sur elle et ma bite toujours dans son cul :-Waaaoohhh, Nath ! Pour une débutante, tu sais vraiment bien baiser. T’es douée pour l’amour et… t’as un cul du tonnerre !- Merci, je ne savais vraiment pas quoi faire, mais tout semblait si naturel. Je me sens tellement à l’aise… non… complètement libérée avec toi ! Je suis ta femme maintenant. Je n’étais pas vierge du cul mais c’était comme un dépucelage aussi !- Je crois que je vais faire une pose et passer à la douche ! Ça dégouline de partout !- D’accord !Et je commence à me retirer de son trou du cul.- NON ! Laisses-le moi ! Tu viens avec moi ! On se lève ensemble et on prend la douche ensemble ! Je suis sur que tu peux me porterNath se met en position fœtale et tant bien que mal je réussis à me lever en la prenant sous les cuisses et je me dirige vers la salle d’eau.En marchant dans le couloir Nath se lamente en disant :- Oh la vache, Mike, c’est comme si tu me baisais ! Tu ne peux savoir les sensations que je ressens dans mon cul et sur mon clito ! Oh mon Dieu, j’aime ca ! “- Je pense que j’ai réveillé un monstre sexuel ! Ou est tu toujours aussi excitée que ça ?- Alors là tu ne manque pas d’air ! J’étais une jeune fille vierge, douce et innocente, avant que ta grosse bite entre… dans ma vie ! Ta bite très spéciale, je devrais dire ! Maintenant je suis devenue une esclave, de toi et de ta bite !Et elle tortille son cul sur ma bite encore enfouie profondément dans son cul.- Hummmm… donc tu es mon esclave… et je peux faire ce que je veux de toi… Huummm, Je pense que je vais te mettre à l’épreuve… – Ce n’est pas ce que je veux dire, immonde crétin ! je suis juste esclave de ta bite merveilleuse et…et j’adore comment je la sens à l’intérieur de moi ! Devant ou derrière !- Très drôle ! Petite fille que j’aime.Après avoir régler l’eau de la douche, je la soulève et la pose dans le bac.- Je ne suis pas une petite fille ! Je suis une femme !Dit-elle en me donnant une claque sur ma poitrine.- Toi et cette magnifique bite m’ont fait devenir une vraie felle !Et elle m’att**** la tète et me roule un sensuel baiser !Ensuite je la savonne en me régalant de la vue de son corps parfait. Puis c’est elle qui me frotte partout et je trouve qu’elle s’égare longtemps sur mes fesses.Ma bite qui recommence à se redresser n’a pas encore eu le privilège de son savonnage. De ses deux mains elle l’att**** et dit :- Voila Mr. Pénis que j’attendais de trouver. Cette bite qui satisfait pleinement mes besoins sexuels ! Tout en caressant ma queue sur toute sa longueur et s’émerveillant de le voir grandir et se redresser sous ses yeux.Elle me rince et me fixant dans les yeux :- Voila ! Ta bite est toute propre et prête à revendiquer ma chatte et mon cul, mais il me semble qu’elle réclame ma bouche aussi !Et vlan, la voila qui met ma bite en bouche et me la suce un cornet de crème glacée.- Dis, Mike, je n’ai pas souvent fait des pipes. Et surtout avec un morceau comme la tienne ! Est-ce que je fais ça bien ?- Eh bien Nath, tu m’impressionne pour une débutante ! Tu dois être naturellement douée pour la turlute et j’aime la façon que tu as de me sucer. As-tu déjà essayé de faire ne gorge profonde ?Elle rougit et dit :- non, je n’ai jamais fait ça ! En fait, je n’ai jamais sucé une queue assez longtemps pour faire une gorge profonde. Leur nœud a juste atteint le fond de ma bouche. La tienne est tellement énorme que je ne vois pas comment je pourrais faire ça, je suis un petit gabarit si t’as oublié !Sa langue a repris ses tourbillons autour de mon gland en attendant ma réponse.- Nath, Tu fais ce que tu as envie. En attouchements sexuels tout est permis si les deux partenaires sont consentants ! Et ton développement récent montre que tu aime le sexe et que tu t’occupe de ma bite sans problème ! Alors fais toi plaisir… moi ça me va très bien.J’en dis pas plus car elle reprends ma queue avec ses mains, sa bouche et sa langue, et elle me masturbe et me suce frénétiquement.J’ai du mal à résister à sa frénésie et après 10 mn d’excitation bahis şirketleri de ma bite je sens que je ne vais pas tarder à jouir.- Nath ! Naaaatthh…, tu vas me faire jouiiiir !Ma petite salope redouble ses efforts et posant mes mains sur le mur de la douche pour me caler je vois sa tête bouffer littéralement ma bite. Elle la lâche 2 secondes pour me dire :- Oui, jouis pour moi ! Mike, éjacule dans ma bouche ! Je veux déguster ta crème !Elle glisse mon gland dans sa bouche et me regardant dans les yeux, elle pousse sa tête jusqu’à ce que mon gland atteint l’arrière de sa bouche et ensuite glisse dans sa gorge !- Aaaahhhh, tu m’avales la bite ! T’es une parfaite petite salope Nath !Ses yeux clignotent de contentement et le nez sur mes poils pubiens je l’entends râler et déglutir.Elle se retire lentement et moi je me retiens !- Oh mon Dieu, Nath, c’est boooonnnn… t’es incroyable !Elle renfonce ma bite sans s’arrêter jusqu’à ce que mes couilles frappent son menton.Je ne vais pas tarder à gicler alors c’est moi qui recul de 3-4 cm et j’envoie toute ma sauce dans se gosier qui n’attend que ça !- Ouiiiiiiiii, Tiens salope ! Avale mon foutre ! AAAaaaHHHHhhhh… Putain d’enfoirée de cochonne ! T’es douée !Après mon troisième jet de sperme Nath recule un peu pour faire rouler sa langue autour de ma bite et profiter pleinement de toute cette crème qui envahie sa bouche et coule dans sa gorge.Se rendant compte qu’elle a drainé et avalé tout ce que je peux lui donner, elle renfonce entièrement ma bite avec facilité et les yeux dans les yeux- Sacrée pipe, Nath, ça c’est une sacrée pipe… c’est tout ce que je peux dire en reprenant ma respiration.Mon gland sort de sa bouche avec un fort « FLOP ». Ses yeux regardent ma bite encore gonflée devant elle et elle dit :- Je n’en reviens pas d’avoir fais ça ! Mais c’est génial ! Quand ta bite à glisser dans ma gorge et après quand tu as giclé, j’ai eu un orgasme ! Woaaouuhh je n’oublierais pas de si tôt cette journée !Nath embrasse le bout de mon gland avant de continuer,- Ta bite est vraiment succulente ! Celles des gars que j’ai sucées me semblaient insipides ! Avec la tienne je me régale et j’aime ton foutre. C’est bien la première fois que j’aime avaler !Et elle ne peut s’empêcher de la reprendre en bouche comme une affamée qui n’a pas eu sa ration complète.Après plusieurs gorges profondes Nath ressort ma bite de sa bouche avec un sourire.- Mon Dieu, je n’en reviens pas combien j’aime faire ça avec toi ! Avant, je le faisais juste pour éviter d’avoir des relations sexuelles. Mais ta bite… je pourrais la sucer tout au long de la journée !Nous sommes sortis de la douche et l’un séchant l’autre elle dit :- maintenant on va dans ma chambre et on continu de baiser !Sa main tendue saisit ma bite, puis elle me tire (doucement) dans le couloir vers sa chambre. Nous avons passé trois heures de baise dans toutes les positions que je connais et essayer, dans le feu de l’action, certaines dont j’avais jamais entendu parler auparavant. Après notre dernière jouissance en position de la victoire Nath dit :- OK, OK, STOP ! Tu m’as baisé jusqu’à épuisement ! Je demande grâce ! On va boire un coup !- En outre, ma chatte est pleine de sperme et j’ai besoin d’aller aux toilettes pour faire une vidange.Nous sommes descendus et je n’ai même pas remarqué que Nath a remis le téléphone sur son support.Nous apprécions notre boisson tout en parlant et blottis ensemble sur le canapé du salon. Je suis réveillé de ma rêverie par la voix de ma mère, criant :- Eh bien, ce qui est sure, c’est que vous avez trouvé comment recoller les morceaux entre vous !Elodie et Marilyn rigolent de cette plaisanterie à double sens tandis que Janine se glisse à côté de Nath et dit :- Il reste une petite place ici ?Nath me fixant les yeux répond :- Absolument, tante Janine, je pense qu’il y a plus qu’assez pour nous tous !Nath se déplace un peu et Janine en profite pour avaler entièrement mon pénis et commence à le sucer. Quelques instants plus tard, Marilyn s’agenouille à côté de moi et me roule une galoche avant de se pencher vers le bas et de remplacer la bouche de sa mère par la sienne. Janine se leva et elle est immédiatement remplacée par ma mère à genoux à côté de Nath. Marilyn la voit du coin de l’œil et après m’avoir donné deux grands coups de sa langue talentueuse et une intense aspiration, elle retire sa bouche et sourit à ma mère. Maman m’a doucement pris dans sa bouche et fait les mêmes actions que Nath sur moi. Marie délicatement travaille ma bite dans sa bouche pendant que ma sœur m’embrasse, puis glisse sur ses genoux et réussi à amadouer notre maman pour me libérer. Aussi tôt que Marie retire ses lèvres, Elodie m’engloutit dans sa bouche et travaille frénétiquement ma bite en essayant de me faire jouir et douée comme elle est, elle ne met pas longtemps à m’amener au bord de ma jouissance. Juste avant que j’explose, ma sœur sort ma bite de sa bouche et la présente à Nath en disant :- Il est prêt à gicler, c’est pour toi !Nath ne tarde pas me reprendre en bouche profondément et en quelques secondes, j’éclate dans sa gorge et sa bouche avec des énormes explosions de sperme. Quand j’ai fini d’envoyer mon sperme, Nath me laisse tomber pour embrasser Elodie et lui refiler une partie de mon foutre dans sa bouche. Rompant leur baiser, elles disent ensembles :- Whaoo…ton sperme est vachement bon ! Ensuite, elles rigolent, s’embrassent de nouveau avant de m’embrasser les lèvres et mon gland.- Vous êtes toutes des diablesses ! Je n’ai jamais été vidé comme ça ! Chacune à sa manière mais je ne peux résister à vos fellations d’enfer ! Ma bite vous appartient mesdames, mais n’en user pas trop quand même pour que je puisse satisfaire vos besoins en sexe.Nath regarde les quatre femmes souriantes et dit :- J’ n’y crois pas ! Vous avez conspiré pour me faire baiser par votre… fils/neveu/cousin/frère et vous êtes toutes heureuses de cette infamie et pour couronner le tout vous m’aidez à lui faire une fellation ! C’est tout simplement anormal, impensable et en plus i****tueux !- Dans cette lignée familiale, les femmes ne sont pas normales, dit ma mère et Janine rajoute :- c’est vrai ! Si nous étions normaux, ce serait l’enfer pour déterminer qui obtiendrait les faveurs de Mike ! Mais j’aime partager et moi il me fait jouir fabuleusement.Ensuite Elodie y va de son avis :- Si je me réfère à la nuit dernière et si j’avais Mike pour moi toute seule il serait mort en moins d’un mois à force de me contenter !- Es-tu sûr que ce ne serait pas l’inverse, Sœurette ? Demandais-je ostensiblement. Les cinq femmes se moquent de moi à l’unisson, alors je rajoute :- Hummmm, peut-être pas !Phantome

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32