La coquine sait recevoir ( chapitre 1 )

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

La coquine sait recevoir ( chapitre 1 )Libertins depuis des années ; nous avons rencontré une multitude de gens , donc , avec certains , nous avons tissé de réels liens d’amitiés . Nous les appelons nos habitués . Parmi eux figurent un couple et plusieurs hommes seuls . Dont un qui vient régulièrement nous rendre visite , et non pas seulement pour baiser avec nous . Caro est devenue une libertine hors pair , sachant profiter un maximum de toutes ces personnes venant prendre du bon temps avec nous . Elle aime ça , sucer et se prendre plusieurs bites , se faire dévorer le minou ou dévorer ceux de ses amies . Il y a de cela quelques semaines et après une longue discussion sur le sujet , nous avons décidé de se prévoir un petit plan candauliste pour le soir même . N’étant pas jaloux , ni l’un ni l’autre , ceci ne nous posait aucun à priori . Il était prévu qu’un de nos amis habitués vienne nous rendre visite dans la soirée , sans pour forcément baiser avec nous . Une simple visite de courtoisie … Au départ … Une heure avant son arrivée , elle décida d’aller prendre une bonne douche . Elle sortit de la salle de bains dans son peignoir de bain , ses longs cheveux aux reflets roux enturbannés dans une serviette éponge . Elle vint me retrouver à la cuisine , où je m’affairais aux préparatifs de l’apéritif . Elle se colla contre mon dos non sans avoir préalablement ouvert son peignoir . Je sentis ses tétons durcis par l’excitation transpercer le fin coton de ma chemise . Je posai alors le couteau et les petits pain que je tartinais ; et me retournai devant ataşehir escort elle . Elle me pris la langue à pleine bouche , son haleine était déjà remplie d’excitation . Elle était en feu . Elle descendit une main sur mon entre-jambe et put constater l’effet qu’elle avait toujours sur moi après toutes ces années de vie en commun . Il n’y avait pas de routine et de morosité dans notre quotidien . Encore moins quand elle savait qu’elle avait une belle soirée devant elle . Sans réfléchir et sans me dire le moindre mot , elle se mit à genoux , dégrafa mon pantalon et engouffra mon sexe dans sa bouche . Ma dureté amplifia en elle , elle en gémit de bonheur . Ses yeux trouvèrent les miens et je put contempler en eux toute la complicité qui nous permettait de se prévoir de telles soirées libertines . Elle continua sa fellation pendant quelques minutes , en tournant sa langue sur mon gland , en me branlant doucement et prenant ma tige en bouche jusqu’à la garde . C’était tellement bon et excitant que je crût un moment que j’allais gicler sur sa langue experte . Mais elle sentit que j’allais venir et s’arrêta net , se relevant , laissant mon érection battre l’air libre . Elle planta à nouveau ses yeux dans les miens et me glissa : – T’aime ça mon cochon ?? Je ne put m’empêcher de lui répondre en la félicitant sur la qualité de ses pipes , aussi courtes soient-elle . – Bien entendu ! Et tu le sais que j’apprécie énormément quand tu me pompes ainsi …. Elle me coupa : – Chut , garde tes compliments pour plus tard , la soirée ne fait que de commencer kartal escort . Puis elle enchaîna direct : – Bon , je mets quoi ? – N’oublie pas qu’au départ , O ( l’initiale a été modifiée ) vient en ami , juste pour prendre un verre . Rien n’est prévu au départ avec lui . Donc, fais dans le soft qu’il ne se doute de rien . Toute excitée , elle me répondit ; – Dans le soft , au moins pour l’apéro , après je ferais bien ma petite salope , qu’en penses tu ? A ces mots , mon érection qui venait de se calmer repartit de plus belle . Elle m’envoya un regard plus que coquin et s’en retourna à la salle de bains . Et moi à mes toasts … Un long moment après , j’avais terminé de préparer les amuses-gueule et elle n’était toujours pas ressortie de la salle d’eau . J’alla voir où elle en était . Elle terminait son maquillage , vêtue uniquement d’un porte-jarretelle noir retenant de sublimes bas nylon couture , également noir . Elle avait lissé ses cheveux , s’était épilé le pubis laissant juste une petite bande de poils très succincts au dessus de son clito et peaufinait un maquillage sort . Derrière elle , sur un cintre , pendait une longue combinaison en coton noir , sans manches , avec une boutonnière du dessus du coup jusqu’au genoux . Je devinais déjà toutes les idées cochonnes qu’elle avait à l’esprit . Je m’approchait d’elle pour vérifier si son corps était raccord avec ses pensées ; je glissa un doigt entre ses lèvres et constata qu’elle était rincée . J’eut envie de la prendre de suite mais elle coupa mes plans de manière maline : – J’ai oublié kadıköy escort de sortir mes chaussures , peux tu aller me chercher mes escarpins noirs dans l’entrée s’il te plaît ? Je put tout de même obtenir un baiser léger avant de disparaître pour servir ma reine . J’arrivais dans l’entrée pour dégoter les fameuses chaussures parmi sa belle collection que je vis une ombre poindre derrière la vitre de la porte d’entrée . C’était déjà O qui arrivait , confirmant encore sa ponctualité légendaire . Que faire ? Ouvrir avec les escarpins sexy à la main , lui laissant deviner nos plans pour la soirée ? Ou filer comme un dératé à l’autre bout de la maison livrer les hauts talons ? Aller-retour fait en moins de 20 secondes en filant l’information comme quoi notre invité était arrivé , et en sous-entendu , dépêche toi un peu … A peine essoufflé , j’ouvris à O que j’accueillis chaleureusement . Je le fis entrée , le débarrassa de son blouson et le convia à me suivre au salon . Le précédant d’une foulée , je constata que Caro venait de se jeter littéralement sur le canapé . Au moment où O put l’apercevoir , elle eut juste le temps de réajuster sa longue tunique afin de couvrir le haut de ses cuisses . Je ne sais pas si il a eu un oeil assez rapide pour apercevoir la même chose que moi : une jarretelle superbement tendue de culpabilité . Ils se dirent bonjour très tendrement comme à leur habitude , un petit bisou sur la bouche , soirée coquine de prévue ou pas . Puis elle repris sa place sur le canapé en prenant bien soin de maintenir sa tunique , s’asseyant entre nous deux . Je m’aperçut qu’elle avait bien pris soin de tendre ses bas au maximum pour ne pas que l’on puisse deviner les traîtres plis sur les chevilles . Je la regardais avec envie , elle était sublime . ( A suivre )

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32