Fabien (centième story)

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

For Women

Fabien (centième story)J’ai la belle vie. A 32 ans je suis ingénieur et mon travail m’amuse. Il correspond à ce que je voulais faire et je suis bien payé. Je fais beaucoup de sport de glisse, surf, ski et des voyages lointains deux fois par an. J’ai acheté un appart sympa, plein de lumière et avec une grande terrasse. Etant toujours célibataire je n’ai pour l’instant pas de charge de famille. Je sors et m’amuse beaucoup en draguant plein de jolies gazelles dont aucune ne m’a donné pour l’instant l’envie de me fixer. Les jeunes femmes célibataires ont aussi souvent envie de s’amuser sans s’engager. J’ai une bande de copains avec qui je sors souvent et on s’amuse avec beaucoup de complicité en se repassant entre nous les tuyaux sur les filles qu’on a emballées. Il nous arrive aussi, si la fille est chaude pour cela, de la partager en live.Nous allons souvent dans une boîte qui a de bonnes animations en pôle dance. Des strip-teaseuses anadolu yakası escort agiles et bien faites qui savent exciter filles et garçons et qui ne sont pas trop farouches à la fin des soirées si on est généreux. Elles sont même souvent bien plus salopes que les clientes qu’on drague en dansant mais c’est ces dernières qui me branchent.Un samedi soir j’avais repérée une groupe de quatre jeunes femmes et l’une d’entre elles m’avait plus tout de suite : taille moyenne, blonde, mince à fesses musclées de sportive, petits seins coquins bien pointus sous son petit haut, cuisses enjôleuses dévoilées par sa mini moulante vraiment ras la chatte. J’ai vu qu’elle dansait bien. Je l’ai invitée et on s’est mis en résonance au rythme soutenu du programme d’un DJ dynamique. On a enchaîné les danses et nos corps se sont rapprochés comme aimantés par le désir. Après ataşehir escort un slow langoureux où j’avais bien senti ses seins contre moi je l’ai invitée au bar et nous avons parlé. Je semblais lui plaire. Elle me souriait et était détendue. J’ai appris rapidement qu’elle était enseignante à l’université et docteur en philosophie. Moi je lui racontais mon dernier voyage au Japon. Elle écoutait très bien comme si elle voulait boire mes paroles. On est retourné danser ensemble en rythme et au slow suivant elle a posé sa tête sur mon épaule et moi mes mains sur ses fesses. Elle a levé les yeux vers moi et on s’est embrassé pour la première fois. De loin un de mes potes m’a fait un signe avec le pouce en haut. De nouveau au bar nous avons approfondi notre attirance et je lui ai proposé de finir la soirée chez moi. Elle me dit oui mais je vais dire au revoir aux copines sinon elles ümraniye escort vont me faire la tronche.Elle m’a suivi dans sa voiture et en montant on s’est de nouveau embrassé dans l’ascenseur. Je l’ai amenée dur la terrasse située devant ma chambre pour voir la vue. Elle a admiré et m’a embrassé et m’a dit « j’ai envie de toi très fort ». Puis elle s’est baissée, m’a ouvert mon pantalon et a pris mon sexe en bouche. Elle suçait très bien avec passion. J’ai dû l’arrêter pour ne pas jouir tout de suite. Je l’ai emmenée dans la chambre et je l’ai plaquée au mur doucement puis je me suis accroupi pour faire glisser son string au sol et remonter sa jupe sur ses hanches. Puis je lui ai sucé le sexe longuement en insistant sur son clitoris. Elle tenait ma tête en ses mains pour guider mes mouvements et elle écarta ses cuisses pour faciliter la pénétration de ma langue. Je l’ai entendu dire « arrête c’est trop bon tu vas me faire jouir ».Nous nous sommes étendus nus sur le lit et nous avons fait l’amour dans toutes les positions jusqu’à l’aube. Elle aimait beaucoup baiser et avec moi elle s’est vraiment lâchée. Le lendemain en prenant le petit déjeuner avec elle j’avais l’impression de la connaître depuis longtemps. Elle m’a choisi et est devenue ma femme six mois plus tard.

Ben Esra telefonda seni bosaltmami ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32